Tout est dans …le bujo et sa trousse !

Cette première partie de mon post concerne l’organisation de mon bullet journal.

Pour celles qui ne seraient pas interessées ( ce que je peux comprendre) , descendre directement à la partie trousse (personne ne le saura 🙂 )

Pour débuter ma retraite le 1er octobre, j’avais envie d’un Bullet journal n°2, même si n°1  n’était pas terminé. J’ai choisi la couleur de mon leuchtturm1917  ( voir plus bas, j’adore ) Filschéri et Belle-fillechérie me l’ont offert car dispo dans une librairie à coté de chez eux !

Pour bujo n°1, j’ai suivi une trame classique .  Erreur fatale me concernant. j’ai besoin que ce soit plus structuré et là, c’était le bazar pour moi.

Pour bujo n°2, j’ai fait dans le minimalisme. Conservé quand même certains index, la vue annuelle, ensuite une page mensuelle suivi de mes semaines. Mes collections viennent après l’agenda. Personnellement,  je me suis facilitée la vie avec les onglets.

Je n’ai pas transféré mes collections de mon bujo 1 au 2,  mais je les ai indexé de la façon suivante. ex : projet rénovation maison dans bujo 1 page 61. je l’ai indexé dans bujo 2 : 61-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Simple, efficace, je m’y retrouve et ça me correspond beaucoup mieux. Presque parfait … !!!

Nous arrivons à la partie pratique .  le stylo ! J’écris uniquement avec des Pitt artist pen S et F de Faber Castell. Pourquoi ils tombent tout le temps, pourquoi je les cherche sans cesse  ?

La solution

 

Une belle trousse aux couleurs assorties à mon bullet journal

 

Mon défi : faire coïncider mon motif avec la fermeture entre les deux. Presque réussi, presque…

Vous allez me dire, oui une trousse mais elle est ou ta trousse ? Si tu dois aussi la chercher hein ?

 

 

 

 

 

Eh bien non! Car il existe des nanas bien plus futées que moi et qui ont trouvé cette belle astuce

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout est dans l’élastique !

Imaginez une petite culotte sans, ce serait comme …attendez je cherche ….un canard à l’orange sans orange (dernier resto), Héloise sans Abélard (Récente visite du Père Lachaise ), ect ect

Voilà, mes stylos sont bien au chaud dans leur trousse, accrochés au rocher comme …Bon je stoppe là pour aujourd’hui…

Merci à toutes de m’avoir lu, de vos visites et de vos adorables commentaires !

@très bientôt

8 commentaires sur “Tout est dans …le bujo et sa trousse !”

  1. Je suis bluffée par ton organisation, car j’ai 50 cahiers, et bien sûr je ne sais plus où chercher!
    Sympa l’idée de la trousse, c’est mignon comme tout.
    Gros bisous ma Laurence

  2. Coucou Laurence,
    Je dois te dire que je me suis bien amusée à te lire et … en plus j’ai appris quelque chose car je ne connaissais pas « bujo » ou « bullet journal », c’est fou ce que je m’instruis sur tes pages !
    Bien jolie trousse ultra pratique, tout un art de joindre l’utile à l’agéable.
    Gros bisous et bon we.

    1. Merci Dominique ! Le net est une source inépuisable et je finis toujours par tomber sur des choses qui me correspondent. Ce fut le cas du bullet journal et ensuite de la trousse avec elastique. J adore l utilisation des deux 🙂
      Gros bisous et bon week end

  3. Pas bête l’histoire de l’élastique !!! Je n’y avais jamais pensé. J’ai testé une fois une trousse avec des œillets pour la glisser d’un classeur, mais comme j’ai foiré l posé des œillets, je ne m’en suis jamais servi !
    J’admire les personnes capables de tenir et suivre un bullet journal. Moi j’ai une liste de trucs à faire sur un vulgaire bout de papier, mais bien rangé sous ma planche de coupe sur la table de mon atelier. C’est tout ce que je suis capable de faire !!!
    Bisous

    1. Hello Anne Marie, si tu savais comme je déteste poser des oeillets. Comme toi, j ai jeté deux fois des réalisations parce que oeillets tous foires aussi !
      J adore le système du billet journal. Surtout ça m évite d avoir 10 carnets où je ne retrouvais jamais rien. Mais on a toutes nos préférences pour notre organisation.
      Gros bisous et bon we