Du bleu dans la cuisine ( suite torchons brodés)

Aujourd’hui , du bleu qui manque cruellement au niveau du ciel .Mais c’est presque le paradis et vous savez pourquoi ?

Ta dam : Première numérisation redwork !

Le premier torchon au point simple , ensuite le miracle pour le pot de confiture , la découverte du triple point !

Mari Chéri qui commence à avoir l’oeil aguerri me dit :

Cela, ma douce, eut été magnifique sur un torchon uni . Certes, lui répondis-je mais l’incertitude du résultat me fit choisir des articles du géant suédois achetés pour quelques écus . Soit , me répondit-il , Ce pot de confiture ne serait il pas ravissant en appliqué ? Assurément, lui rétorquais-je , il me faudra cependant découvrir comment vaincre cette pratique compliquée !

 

torchons bleus

Après cette premiere ( mini) victoire, je travaille à la numérisation en appliqué du pot de confiture. Dès que je réussis, promis, juré, je vous l’offre ! Mais soyez patiente …:)

Je sens poindre la question : Encore des torchons pour le prochain post ?  Revenez me faire un petit coucou et vous aurez  la réponse .

Laurence

6 comments on “Du bleu dans la cuisine ( suite torchons brodés)

  1. Bonjour
    Super ce pot de confiture
    Moi j’ai le logiciel mais pas douée pour créer
    Je dois prendre des cours
    J’adore votre blog il me donne plein d’idées
    Merci
    Belle journée
    Gaëlle

  2. bravo , j’aime autant ta version redwork que ton appliqué, j’imagine ta joie a les avoir crée 🙂 tu peux être fière de toi, c’est super joli
    bisous

  3. Bonjour et bravo pour cette numérisation ! quel logiciel utilises tu ? tu vas voir une fois que tu auras compris le système tu ne feras plus que ça ! c’est la liberté totale de pouvoir faire ses propres motifs.
    Bonne journée aux escargots du Sud Ouest !
    Bisous

  4. Permettez, très chère, que je m’extasie: vous fîtes preuve là d’une dextérité extraordinaire, et je m’incline devant devant ces étoffes brodées. La jalousie pointe même son vilain museau, car je serais bien incapable de numériser ne fut-ce que le couvercle du pot de confiture!
    Bonne soirée
    Claudie

    • Très chère Claudie, point d’extase ! Que nenni pour la dextérité, une petite résultante de la lecture d’ouvrages blogestes qui m’ont bien secouru en des temps difficiles.
      Je vous bise, chère, en ce dimanche soir,
      Votre dévouée
      Laurence

Laisser un commentaire